Accueil Livres La Résistance communiste allemande (1933-1945)

La Résistance communiste allemande (1933-1945)

(note de lecture parue dans Gavroche n° 155, juillet 2008)
La résistance communiste allemande

de T. Derbent
Aden,
2008, 115 p., 10 €


Tous les aficionados de l’histoire des mouvements ouvriers sauront gré à T. Derbent (à qui l’on doit déjà de très bons ouvrages sur Clausewitz, publiés aussi chez Aden) de sortir de l’oubli les communistes allemands qui résistèrent au IIIe Reich. Son livre offre en peu de pages une dose d’informations concrètes, ainsi que quelques iconographies et une bibliographie sur les principales organisations clandestines que le géant KPD laisse derrière lui après son interdiction. On suit de grands noms, tels ceux de Beimler, Renn, Walter Ulbricht ou Thaelmann et des milliers d’inconnus, en Espagne, en camps de concentration, dans les rangs de la future bureaucratie est-allemande, et ceux qui étendirent parfois leur action dans des endroits plus inattendus, jusque dans les rangs des FTP. Un pur livre d’histoire, une chronique de cette résistance qui embrassa toutes les formes de lutte possibles.

Même si l’auteur nous emmène doucement vers un début de véritable historiographie, parfois il se laisse trop peu de place pour développer de véritables réflexions de son travail minutieux d’historien. Dommage.

Il s’agit de faire quitter le passé à cette résistance pour la faire rentrer dans l’histoire. Cet ouvrage, en plus d’être un début de piste en attendant d’autres travaux, est aussi un appel à l’étude de cette dernière, oubliée par l’historiographie française et ouest-allemande, au profit des mythes de l’Allemand docile laissant seuls des militaires putschistes – et passablement réactionnaires – s’occuper de politique. T. Derbent nous rappelle d’ailleurs fort à propos que des gens comme Otto Wolfgang, bourreau SS et assassin de Thaelmann, ont intégré sans difficulté le milieu universitaire en RFA.

Jules Crétois
 
Tous droits de reproduction réservés © 2006 - 2010 Gavroche. Réalisation web : Black Pulp Scoop Presse.